logo

Category : Fun

Thé addict de petites tasses à grignoter

Aujourd’hui on cuisine comme les chefs (!) grâce à ce tuto sympa pour fabriquer des petites tasses à café avec des cornets de glace… Roo.. Ouais! :)

Halloween 2012 .. Bou!

L’an dernier, je m’étais faite une petite robe noire, et Ezekiel c’était transformé en Francoeur. Cette année mon déguisement est un peu passé à la trappe, on a mis notre temps libre sur celui de la crapouille. Une des attractions du moment à la maison pour lui, c’est Plantes contre Zombies. On lui a donc crée une tête immonde, de zombi.

Certes ça prend un peu de temps, mais ce n’est pas très compliqué, et on peut la fabriquer à partir de ce qu’on a à la maison: deux saladiers, du papier journal, de la colle, des cleenex, de la peinture, du gros scotch et de la laine.

On a décopatché deux saladiers (en mettant des cleenex entre le saladier et le papier journal collé, pour pouvoir mieux le décoller une fois sec). Et on a ajouté un peu de papier cartonné (vert) car les demies sphères n’étaient pas assez hautes pour englober la tête.

Le but est d’assembler les deux parties pour créer une boule-tête. On coupe le bas pour pouvoir l’enfiler, on garde la petite partie coupée qui servira à faire l’implantation de cheveux. Une fois que tout est assemblé et que les différents orifices sont crées, on colle des mouchoirs en papier: ça plisse, et c’est tant mieux, ça nous fera une peau ridée!

Avec la partie découpée pour enfiler la tête, on confectionne le haut du crâne, avec des cheveux de laine. On fait des trous au compas, on recouvre de mouchoirs en papier, on laisse sécher, on refait les trous vite fait pour percer le papier fin, et on enfile les fils épais. On a plus qu’à coller le haut capillaire sur le haut de la tête.

Quelques tâches de sang à la gouache, et le tour est joué. Moteur, Action!

Le repas d’Ezekiel

C’est le nom donné à ce grannnd projet de vacances. J’ai proposé à Loulou de préparer un repas pour notre groupe de 9 personnes « les mangeurs de tapas », les 9 partis en vacances à Valence.

Avant de partir, nous avons préparé des supports pour les marque-places en pâte à sel et confectionné un plat à croquettes (croquettes de fromage pannées). Pour ce dernier nous avons récupéré deux supports d’oeufs en carton, j’avais acheté quelques litres de peinture auparavant.

Sur place, on avait la chance d’avoir une grande cuisine, notre petit chef était plutôt à l’aise, et très concentré…

On se souviendra de cette chaleur écrasante, de Rémi qui a perdu son é, des croquettes vites mangées, de Laure que j’ai transformée en Luare, de la pastèque bien fraîche, de l’étoile étincelante … Et d’Ezekiel tout fière!

L’étoile, c’est une vraie bonne idée pour donner un pep’s à une table, créer un moment de gamins qui applaudissent: Une idée à garder quand on est invité chez des amis: « tiens, j’ai apporté une étoile pour le dessert »!

Le repas était très simple: pastèque, carottes coupées en lichettes à tremper dans une crème kiri-avocat, petite pizza avec thon-tomates-olives; quelques tomates-cerises dans des verres c’est joli, et on a eu trop chaud pour le dessert.

Bien qu’on ne devait pas trop se charger car on ne partait qu’à deux voitures, j’avais insisté pour amener de la déco. Et j’avais bien fait! Les petits fanions en guise de marque-places, c’était très chouette! les supports à croquettes de fromage meublaient bien la table, et les assiettes transparentes violettes ne prenaient pas de place. le rendu était très coloré, joyeux, festif: parfait! De bons souvenirs autour de cette table!